3 septembre 2013

A la conquête des sentiers

La rentrée est un peu comme la nouvelle année, il faut se donner des objectifs et surtout les tenir. Des objectifs en accord avec ses envies pour éviter d’abandonner au bout de 2 semaines. Du coup, le VTT était le choix le plus pertinent, permettant ainsi la découverte de la nature tout en m’apportant une sensation de liberté. 

Tout d’abord, il faut choisir son vélo

C’est pour cette première étape que les choses se compliquent. Lequel choisir, quel budget, où l’acheter ?

Quelle utilisation ?

La toute première chose est de savoir ce qu’on veut faire avec son vélo. On n’achète pas le même vélo en fonction de la pratique. En voici une liste permettant de vous faire une idée

  • La descente (DH) consiste à descendre des pistes spécialement tracées pour le VTT
  • Le cross-country (XC) ou randonnée : consiste à effectuer un circuit aux terrains variés
  • Le dirt consiste à exécuter diverses figures acrobatiques avec un vélo sur des bosses généralement artificielles.

Quel budget ?

Tout dépend de vos finances, on trouve des VTT neuf de marque aux alentours des 400 euros mais on peut en trouver à plus de 10.000 euros. Le plus dur est de se donner un budget et de ne pas le dépasser, on peut vite être tenté par augmenter le budget pour avoir un « meilleur » vélo.

Se renseigner ?

Internet est une super source d’information.Direction les forums pour poser des questions, lire les avis. Ne pas négliger les commerçants, souvent des spécialistes qui seront à même de trouver le vélo répondant à vos besoins.

Surtout n’oubliez pas que c’est votre choix, les VTTétistes ont tendance à oublier leur premier vélo et à comparer avec leur vélo actuel.

Du coup, je choisis lequel ?

D’abord, le plus important, la taille :

  • 26″, 27.5″, 29″ pour les roues
  • S,M,L pour le cadre.

Ensuite les freins à disques hydrauliques sont recommandés. Puis les suspensions avec une fourche à l’avant pour le confort, la suspension à l’arrière (dit tout-suspendu) uniquement si vous budget le permet (supérieur à 1500€).

Pour ma part, il s’agit d’un compromis entre le budget et les avis. J’ai choisi un semi-rigide, le MASTER ALMA H 29 (Edition 2013) de chez ORBEA. Des équipements très intéressant pour un bon prix (749€ Prix public), s’agissant d’une édition spéciale, et profitant d’une offre grâce à la sortie de la gamme 2014 (trouvé à 650€).

On a le vélo, on choisit ses accessoires

Le casque est la première chose à acheter, on ne rigole pas avec la sécurité. Ensuite, des gants et des vêtements pour le confort.

Pour le vélo, on investit dans l’éclairage, l’hydratation (bidon ou camelback), ainsi que dans un compteur (permettant d’augmenter l’envie et se dépasser)

Je me suis fait plaisir en rajoutant des pédales automatiques LOOK Quartz et des chaussures MAVIC Alpine.

Ensuite, on part à la conquête des sentiers

Beaucoup de sites internet propose des « traces » (des parcours) permettant d’éviter de se perdre.

Choisissez un trajet confortable pour commencer, permettant ainsi de commencer dans les meilleures dispositions.
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à rouler et surtout à vous faire plaisir

 



Laissez un commentaire